L’ESCRIME ET LES ENFANTS

Home Page

Plan du site

Escrime Ancienne

Escrime sportive

La convention

La distance et le temps

Les lignes

La classification des actions

L'escrime et les enfants

Fichiers

Fiches d'exercices

 

Maîtres d'Armes

Liens

Me contacter

 

Avant tout, c’est un jeu…
Qui n’a pas un jour envie de jouer à Zorro ou aux Mousquetaires ? Ici, c’est ce que l’on fait, mais avec de vrais épées ! La Salle d’Armes est tour à tour le pré où D’Artagnan et ses amis se battent en duel, le château défendu par de preux chevaliers, le champ de batailles épiques…


…avec des règles
L’utilisation des armes, même si elles sont neutralisées, impose quelques règles strictes : Port du masque et de la veste, mettre la pointe au sol lorsque l’arme n’est pas utilisée, n’utiliser l’arme que lorsque tous ont le masque, et n’enlever le masque que lorsque toutes les pointes sont au sol… Voilà pour la sécurité.

 

 

Quant à la règle du jeu, à la base elle est simple :

Toucher son adversaire,
sans se faire toucher

 

QU’EST-CE QU’ON APPREND ?

L’escrimeur débutant est invité à découvrir les différents rôles de l’escrimeur averti :


· Celui d’adversaire dans les assauts
· Celui de partenaire dans la leçon
· Celui d’arbitre et de directeur de combat
· Celui d’observateur
· Celui de réparateur où de vérificateur de matériel


Autant de situations enrichissantes et formatrices qui permettent de s’évaluer, de se perfectionner. Au travers de ces situations le tireur va développer ses qualités propres, tant au niveau physique, mental, technique que moral.

 

 


Quel que soit le rôle endossé, la prise de décision rapide à partir de l’observation et de l’analyse d’une situation est l’un des aspects majeurs de l’escrime. Cela amène jugement, esprit d’initiative, confiance en soi.

Du point de vue physique, l’escrime amène sensation des appuis, équilibre, vitesse, coordination, latéralisation.

La pratique de l’escrime, de part ses règles et son contexte, amène respect des autres, maîtrise de soi tant au niveau des émotions que des gestes.

 

 

LES ETAPES DE LA PROGRESSION


Quel que soit son âge, le débutant passera par différentes étapes plus ou moins longues, selon sa maturité physique et psychologique :

· Un stade émotionnel où il doit intégrer l’arme et l’activité à son schéma corporel.

· Un stade fonctionnel où il cherche à produire, à faire des actions souvent
indépendantes des actions et réactions adverses.

· Un stade technique où il utilise ce qu’il a compris et appris.

· Un stade prévisionnel où le tireur anticipe sur l’action et la réaction adverse par une meilleure lecture des informations et une meilleure expérience.

· Un stade créatif où il cherche à provoquer certaines réactions de l’adversaire pour en tirer parti.