Le forum

ESCRIME ANCIENNE
Avertissement : la mise en pratique des exercices, assauts et techniques décrites ici ne doivent se faire qu'avec des armes adaptées et les protections correspondantes nécessaires.

Home Page

Plan du site

Escrime Ancienne

faq

Matériel

Règles de duels

Documents

Terminologie française de la rapière au XVIIème

Cours d'Escrime de Duel

Vidéos (assauts)

Rencontres (souvenirs)

Evenement

Escrime sportive

Maîtres d'Armes

Liens

Me contacter

 

L'Escrime Ancienne consiste à retrouver la manière dont les anciens escrimeurs utilisaient leurs armes. D'une manière générale, cela consiste à prendre une arme aussi proche que possible de celle utilisée à l'époque, et à l'utiliser dans des conditions et des buts aussi fidèles que possible.

Il est évident que nous ne pouvons retrouver la situation exacte de duel : en aucun cas il n'est question de mettre sa vie ou son intégrité physique en jeu. Cette approche nécessitant cependant l'opposition, il est impératif de mettre en adéquation les armes et les protections utilisées. C'est ce qui est décrit dans la partie "matériel".

Dans tous les cas, la pratique de l'escrime en opposition doit se faire avec des armes adaptées et les protections necéssaires, que ce soit pour des exercices ou pour des assauts.

Retrouver le maniement des armes anciennes peut se faire de deux façons : prendre l'arme et se servir des connaissances actuelles pour l'utiliser, ou rechercher dans les documents et traités d'époque la technique propre à l'arme. Cette dernière approche est l'Escrime Historique.

Quelque soit la façon dont on a appris le maniement d'une arme, le test consiste à utiliser ses connaissances face à un adversaire pour le vaincre. Ce système de rencontre, destiné à retrouver d'aussi près que possible la situation de duel, je l'ai appellé Escrime de Duel.

La période historique à laquelle je m'intéresse s'étend du XVIème au XVIIIème siècle, période qui correspond à l'apogée du phénomène du duel "à mort" en France, mais aussi à l'évolution des armes et des techniques, passant d'une escrime de taille à une escrime d'estoc. Les Maîtres de cette période nous ont laissé un certain nombre d'ouvrages sur l'escrime qu'ils pratiquaient, qui permettent une bonne approche des techniques qu'ils employaient. Cependant, tout n'y est pas décrit, et il faut interpréter et recréer ce qui semblait tellement évident à l'époque qu'il n'était pas nécessaire de le mentionner dans un traité, de façon à retrouver un système complet et exploitable en combat.

L'escrime de ces époques comporte plusieurs courants : l'école italienne, l'école allemande, l'école espagnole et l'école française... Les systèmes italiens et allemands existent dès le XVème siècle, le système espagnol apparaît au XVIème, et l'école française apparaît à la fin du XVIIème.

L'une des erreurs des auteurs du XIXème siècle, dans les ouvrages traitant de l'histoire de l'escrime, a été de regarder la technique décrite dans les ouvrages anciens au travers de leur pratique du fleuret, et de la théorie de celui-ci. Cette approche les a amené à avoir un jugement très critique sur les systèmes plus anciens. Pour comprendre la technique d'utilisation d'une arme, il faut utiliser un instrument de simulation qui aie des caractéristiques proches de l'arme considérée, en terme de longueur, de poids et d'équilibre, et replacer cette arme dans son contexte, c'est à dire pour la période qui nous occupe la recherche du coup fatal.

Ces pages ont pour but de présenter ce que nous pratiquons, et d'aider ceux qui souhaitent nous rejoindre dans cette aventure. Ce que nous utilisons majoritairement est la rapière de la fin du XVIème au début du XVIIème siècle, en utilisant la technique issue du courant italien de cette époque.